Comment éviter la déprime hivernale ?

Hier, c’était le Blue Monday. Autrement dit, le jour le plus déprimant de l’année ! 

Si elle a été créée de toutes pièces par une agence de communication britannique en 2005, il faut quand même reconnaître que cette journée est le point de convergence de plusieurs paramètres négatifs : une météo douteuse, des dettes post-Noël, la fin des bonnes résolutions, le froid et les nuits longues depuis déjà trop longtemps.

On ne peut pas le nier : notre santé mentale est mise à mal en hiver et on a vite fait d’associer cette saison à la déprime. Avec deux ou trois changements, je suis pourtant convaincue qu’on peut y trouver du réconfort. Pour preuve, avant je détestais l’hiver…. Maintenant, j’adore ! 

Alors, comment faire pour ne pas avoir le moral dans les chaussettes pendant les trois prochains mois ? Avec cet article, j’ai envie de vous faire voir la lumière au bout du tunnel, de vous rappeler qu’hiver et intériorité ne riment pas forcément avec ennui et qu’on peut être optimiste même quand il fait nuit à 17h32

comment éviter la déprime hivernale

Respectez le rythme de la nature

Vous avez l’impression de vivre au ralenti et d’entretenir une histoire d’amour passionnelle avec votre plaid ? Bienvenue au club ! Comme tous les êtres vivants, nous sommes soumis·e·s au rythme des saisons et il faut avouer que certaines sont moins dynamiques que d’autres.

L’hiver, la nature se met en pause. Les arbres entrent en dormance et les animaux en hibernation. Si vous avez moins d’énergie, que vous ressentez le besoin de vous replier sur vous-même, de rester au chaud, inutile de culpabiliser ! C’est un cycle naturel qui vous pousse à ralentir… 

Ma vision de l’hiver a changé lorsque j’ai compris que je pouvais mettre cette période à profit pour préparer la suite. J’y vois un moment d’intériorité précieux, où planter des graines qui germeront plus tard, quand les beaux jours seront de retour. Pour contrer la déprime hivernale, rien de mieux que de se projeter, de planifier les week-ends de mai, de mettre en place un nouveau projet qui vous tient à cœur… Pour ne plus vous morfondre, acceptez plutôt de faire le plein d’énergie et d’idées pour amorcer le renouveau !

Passez du temps avec vous-même

Avantage numéro 2 de l’hiver, on peut passer du temps avec soi et ça, c’est très enrichissant. Pendant cette période, créez-vous des rendez-vous ritualisés avec vous-même, prenez le temps de vous redécouvrir, de renouer avec ce qui vous fait vraiment plaisir. Bookez un week-end cocooning dans un spa, avancez dans votre to do de bouquins, de films ou de podcasts, lancez-vous dans une nouvelle activité manuelle… Bref, cultivez votre monde intérieur ! C’est la raison pour laquelle je vois l’hiver comme une période d’enrichissement personnel et culturel. Foncez ! 

Passer du temps avec soi c’est aussi apprendre à mieux se connaître, à se remettre en question, à comprendre nos envies et nos besoins. On adore ça chez Misfit ! Covid et froid oblige, la période n’est pas des plus opportunes pour sortir et se divertir. Vous pouvez donc prendre le temps de faire le bilan sur votre vie, de vous interroger sur ce qui vous convient et ce qui ne vous convient plus, de choisir de vous reconvertir et de vous faire accompagner dans ce processus. Je vous propose de vous replonger dans ces exercices d’auto-coaching pour faire le bilan de votre année ou de relire mon article sur une introspection réussie !

comment éviter la déprime hivernale

Cultivez un état d’esprit positif

Pour en finir définitivement avec la déprime hivernale, vous pouvez aussi choisir de cultiver un état d’esprit positif. 

En effet, pour être pleinement épanoui·e·s, on dit qu’il faut cultiver son bonheur. La psychologie positive est une science qui permet de se libérer des aspects négatifs de notre vie pour se recentrer sur le positif. Matthieu Ricard, célèbre moine bouddhiste, dit que La psychologie positive se pose donc comme l’étude scientifique des aspects positifs de la vie, en se focalisant sur ce qui va bien et sur les potentiels positifs d’un individu afin de promouvoir un sentiment de bien-être et d’accomplissement“. Et ça marche !

Mais, comment on fait ? Le principe est de trouver des moyens de se reconnecter aux moments ou aux pensées positives. Essayez par exemple de noter, chaque jour, quelque chose pour laquelle vous ressentez de la gratitude, un moment qui vous apporte du bonheur ou un compliment que l’on vous a fait. Conservez vos notes dans un bocal que vous pourrez rouvrir en cas de coup de mou. Vous verrez que votre humeur en sera changée quasi instantanément ! 

Cultiver un état d’esprit positif c’est se forcer à voir le verre à moitié plein quelle que soit la situation. En effet, si on ne peut pas supprimer le négatif de notre vie, on peut le remplacer par du positif. La prochaine fois que vous serez coincé·e·s dans les bouchons, voyez-y l’opportunité d’un temps supplémentaire pour écouter votre podcast préféré. Je vous l’accorde, l’exercice n’est pas toujours facile à faire mais c’est une vraie gymnastique d’esprit qui s’installe plus vite qu’on ne le croit ! 

Alors, prêt·e·s à kiffer l’hiver ?

Si vous souhaitez développer votre confiance en soi au travail, jetez un oeil à notre nouveau programme de coaching dédié avec 5 séances de coaching individuelles et plus de 40h de contenus en ligne (vidéos, podcasts, outils d’auto-coaching) ! Votre première séance découverte est toujours offerte !