Quelles sont les raisons profondes de votre procrastination ?

La procrastination, c’est cet horrible mécanisme qui nous fait repousser à demain une tâche spécifique. On se justifie souvent de procrastiner en avouant de manière nonchalante qu'on est fainéant.e, paresseux.se, qu'on a "la flemme". D’ailleurs c'est avec une certaine consternation que je constate depuis quelques années que certain.e.s décident d’arborer fièrement cette philosophie de vie en achetant tout un tas de goodies "pro-procrastination" tels qu'un pull, une coque de portable, ou une tasse :

Vous l’aurez compris, bien que je valorise le fait d'allouer des moments de repos au sein d'un emploi du temps chargé, je suis convaincue que la procrastination est l’ennemie mesquine de vos projets !


Analysons un peu la bête :


Sur le plan comportemental ça donne cet enchaînement. En procrastinant, on s’habitue à ce que la tâche repoussée soit réalisée dans des conditions désagréables et difficiles. Sur le plan psychologique, ce comportement répété a pour conséquence de créer une “ancre” dans notre mémoire : notre cerveau identifie alors cette tâche comme étant désagréable a priori. Cela veut dire que dans le futur, à chaque fois qu’on se retrouvera avec la même tâche à faire, on ne voudra pas s’y remettre précisément parce que notre cerveau l'associera directement à un phénomène désagréable.

Vous avez compris le mécanisme. Plus vous procrastinez, et plus ça encourage à procrastiner.

Mais alors comment briser ce cercle infernal ?

Ce n’est pas simple, mais un bon point de départ est de trouver la vraie origine de sa procrastination. Je dis bien de “sa” procrastination car on ne procrastine pas tous pour la même raison. De mon expérience dans le coaching, j’en compte au moins 7 :

Regardons les toutes une par une :

Raison 1 : J'ai peur de mal faire ou d'échouer.

Vous êtes dans ce cas si vous avez peur d'être jugé.e sur le résultat de la tâche, que ce soit par d'autres personnes ou vous-même. Les questions pertinentes à vous poser sont les suivantes :

Quelle est la pire chose qu'il puisse arriver si vous échouez ?

Même si vous échouez, qu'allez vous apprendre ou gagner ?

Comment vous mettre dans les meilleures conditions pour réduire cette peur de mal faire ou d'échouer ?

De quoi avez-vous besoin pour réduire le risque d'échec ?

Raison 2 : Je ne sais pas comment m'y prendre / C'est trop dur.

Vous êtes dans cette catégorie si vous voyez cette tâche comme une montagne à gravir sans savoir comment l'aborder de manière sereine. Les questions qui débloquent sont :


De quoi avez-vous besoin pour voir cette tâche plus petite et plus facile ?

Avant d'en arriver à cette tâche, qu'avez-vous besoin de faire pour la préparer au mieux ?

Si vous deviez diviser cette tâche en plusieurs petites tâches qui ne prendraient que 30 minutes, quelles seraient ces tâches ?

Raison 3 : Cette tâche me met mal à l'aise.

Si la tâche en elle-même vous repousse tout simplement, il est probable que vous soyez dans cette catégorie. Les bonnes questions à se poser sont alors :


De quoi ai-je besoin pour que cette tâche me semble moins repoussante ?

Dans quelles conditions dois-je me mettre pour que la tâche m'apparaisse comme un challenge plutôt que comme une corvée ?

Raison 4 : Je ne suis pas à l'aise avec les conséquences que cette tâche implique.


Si vous redoutez ce qu'il va se passer si vous accomplissez cette tâche, vous tombez dans cette catégorie. Voici des questions intéressantes à vous poser :

Quel serait la pire conséquence qui pourrait se produire suite à cette tâche ?

Comment éviter que cette conséquence ne se produise ?

Comment me préparer au mieux pour cette conséquence ?

Raison 5 : Je ne trouve pas le temps.


Vous êtes dans cette catégorie si vous justifiez votre procrastination par le fait de ne pas avoir assez de temps pour la mener à bien. Les bonnes questions à se poser sont alors :


À quel point cette tâche est-elle prioritaire par rapport aux autres ?

À quelle date avez-vous besoin de terminer cette tâche ?

Que se passe-t-il si cette tâche n'est pas réalisée au final ?


Il est fort probable que cette tâche ait au final peu d'importance pour vous. Si elle n'est pas dans vos priorités, vous n'aurez effectivement aucune motivation pour la faire !

Raison 6 : Au fond de moi, je ne suis pas convaincu.e que ça marcher.

Sur une échelle de 1 à 10, 10 étant le plus fort, à combien notez-vous la confiance que vous accordez dans la réalisation de cette tâche ? Si vous mettez une note en dessous de 8, alors il est tout à fait normal que vous la repoussiez. Les questions qui débloquent sont les suivantes :

De quoi avez-vous besoin pour croire que c'est possible ?

Quelles actions se situant en amont de cette tâche croyez-vous que vous pouvez accomplir ?

Raison 7 : Au final, j'aime travailler avec de l'adrénaline.

Si vous ne vous retrouvez dans aucune des raisons ci-dessus, il est fort probable que vous aimiez juste travailler avec de l'adrénaline. C'est tout à votre honneur. Vous pouvez tout à fait accepter de travailler de cette manière, ou vous demander :

Qu’est-ce que continuer à penser de cette manière vous fait perdre ?

Qu’est-ce que vous gagneriez à vous lancer maintenant ?

Quelle façon de penser serait plus aidante pour votre cas spécifique ?

Vous avez maintenant une antisèche de toutes les bonnes questions à vous poser quand vous procrastinez. Le travail commence ici pour briser le cercle infernal.

Si après avoir commencé ce travail de réflexion sur les raisons profondes de votre procrastination, vous ressentez le besoin d'un accompagnement pour lancer votre projet dans les meilleures conditions, n'hésitez pas à jeter un coup d'œil à mon programme de coaching "je lance mon projet"qui vous accompagne sur 3 mois.

Votre première session de coaching de 30 minutes est offerte

Vous n'êtes pas encore convaincue de l'efficacité du coaching et vous vous demandez ce que ça pourrait vous apporter ?

Vous souhaitez avoir une discussion privilégiée avec la coach pour parler de votre situation ? 

Ça tombe bien ! Votre première session est offerte :)

RÉSERVER MA SESSION OFFERTE